Visite chez un maître...

…ou promenade au Swan Point Cemetery.

En quelques lignes voici un petit compte rendu d’une visite de la tombe de H.P. Lovecraft lors d’un voyage dans la région de Providence. Ce voyage a eu lieu il y a bientôt quinze ans, j'ai rédigé ce petit compte rendu en plusieurs fois, il y a forcement des erreurs et des oublis...

Contexte

Je me suis rendu en nouvelle Angleterre du 25 au 31 octobre 2003 pour un déplacement professionnel (conférence Wavelet applications in industrial processing ). Nous avons pris un Paris-Boston au départ de Roissy Charles de Gaulle. A l'époque pas de visa seulement la carte verte à cocher dans l'avion avant de poser le pied sur le sol américain.

Nous sommes allé à Boston puis à Providence. La ville de Boston est très intéressante pour le touriste qui connaît l’histoire américaine. En effet, c’est une des villes les plus anciennes. Dans Boston, les buildings de verre côtoient les églises en brique et les vieux cimetières (où reposent un certain nombre de héros de l’Union). Le parcours de la Freedom Trail permet de réviser ses cours d'histoire de l'indépendance des U.S.A. En automne la ville est superbe, les arbres étant de toutes les couleurs.

Nous nous sommes ensuite rendu à Providence (qui est très proche de Boston) pour la conférence (y'a bien un moment où il faut bosser !). D’un point de vue touristique, Providence n’est pas exceptionnelle... Nous avons clos notre séjour avec la visite du Swan Point Cemetery après la conférence.

Visite au cimetière

Le GPS de 2003...

Le Swan Point Cemetery est situé dans un quartier résidentiel de Providence. C’est un des plus grand (le plus grand ?) cimetière fédéral américain. Nous l’avons trouvé assez facilement grâce aux explications de l’agent d’accueil de notre hôtel ; il nous a même rédigé un guide complet pour si rendre Les cimetières américains sont très différents des cimetières français. En effet, il s’agit de grand parcs boisés (voir les photos jointes). Un grand parking permet de garer sa voiture. A l’entrée se trouve une chapelle (où on sont les toilettes ! ) et un bâtiment d’accueil. Nous nous somme rendu à l’accueil où il n'y avait personne. Une borne d’accueil équipée d’un écran tactile permet de localiser une tombe et d’imprimer le plan pour si rendre. Bien pratique pour se promener dans un parc de plusieurs hectares !

La carte au trésor version H.P. Lovecraft

En sortant du bâtiment nous sommes tombé nez à nez avec la conservatrice, un de ses collègues et un garde du parc avec lesquels nous avons discuté. Elle nous a proposé d'être conduit par l'un des gardes en voiturette jusqu'à la tombe de H.P. Lovecraft. La promenade était bien trop belle pour ne pas la faire à pied !

Il nous a été signifié qu'il était interdit de prendre des photos des tombes à cause du droit à l'image. Les seules photos autorisées doivent être en cadre large sans tombe clairement identifiable. Dès l'instant où le garde porte une bombe au poivre clairement visible, on n'a pas vraiment de bonne raison de ne pas respecter les consignes 😉

Le garde est arrivé en même temps que nous à la tombe de H.P. Lovecraft. Nous avons discuté un peu avec lui (il était clairement moins cultivé que la gardienne qui nous avait parlé du Père Lachaise...). Il nous a expliqué que Lovecraft était probablement leur locataire le plus "animé", certaines personnes ayant tenté de l’exhumer de nuit. Lorsque les gardes sont arrivés, le trou faisait déjà 3 pieds (environ un mètre).

Sur la pierre tombale des gens on déposé des cailloux, des pièces de monnaie, et une petite bouteille de parfum vide. J’ai aussi posé une pièce (aucun effet indésirable constaté … aucun effet favorable non plus !).

Pour finir

Comme dit le proverbe : "l'occasion fait le larron", aller à Providence juste pour marcher dans les pas de Lovecraft ne me semble pas justifier un billet d'avion. Par contre Boston et la Nouvelle Angleterre sont magnifiques en automne et dans ce cas, le détour n'est pas long...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *